"Toute vie mérite qu'on s'y attache." Eugène Dabit

Arto Paasilinna


Présentation de l'auteur :
"Né à l'arrière d'un camion, en pleine fuite des allemands, Arto Paasilinna traverse la Norvège, puis la Suède pour finir en Laponie finlandaise. Dès 1955, il exerce des métiers manuels comme celui de bûcheron ou d'ouvrier agricole mais suit, quelques années plus tard, des cours d'enseignement général à l'Ecole supérieure d'éducation populaire de Laponie. Il commence à écrire en devenant stagiaire au quotidien régional, 'Lapin Kansa'. Entre collaboration à la rédaction de divers journaux et revues littéraires, et l'écriture de romans tels que 'Le lièvre de Vatanen' (1993) ou 'Le fils du dieu de l'orage' (1995), il trouve encore le temps de composer des scénarios pour le cinéma et la télévision. Les thèmes récurrents comme celui de la fuite, des personnages singuliers et un art de la répétition qui n'appartient qu'à lui font toute l'originalité de ses oeuvres. Cet auteur prolifique et brillant est devenu une figure emblématique et incontournable de la littérature finlandaise, et est parti pour gagner la reconnaissance d'un public international." Evene.fr
 
Opinion personnelle :
J'ai reçu en cadeau l'an passé le livre La Douce Empoisonneuse. Je ne connaissais ni l'histoire, ni l'auteur. Je l'ai dévoré. Un bouquin qui rassasie la faim. Magnifique auteur : son écriture glisse sous les yeux, ses histoires coulent en nous et nous engloutissent.
Suite à ce roman envoutant, j'ai lu La cavale du Géomètre, du même auteur évidemment. Si l'on veut se situer géographiquement dans cet oeuvre, il faut maitriser la carte de la Finlande. Néanmoins cette connaissance n'est pas nécessaire. Une histoire de grand aventure dans laquelle on se fait emporter contre notre gré mais qu'on apprécie tant !
Les noms des personnages restent ceux de l'Europe de l'Est, et ses personnages sont d'ailleurs récurrents dans ses oeuvres. J'ai à peine entamé Le Bestiel Serviteur du Pasteur Huuksonen, et on retrouve les mêmes noms pour des personnes qui ont la même fonction : Seppo Sorjonen est médecin.
 
Je vous recommande de lire cet auteur. Des deux livres achevés, je préfère malgré tout  La Douce Empoisonneuse. Je compte bien poursuivre la lecture de ses oeuvres !
«L'homme est ainsi fait qu'il ne peut s'empêcher de taper dans un ballon qui approche. C'est dans le sang. Et quand un ballon s'éloigne, il se met à courir après.»
La littérature quand même, ça sait faire du bien !