"You have to die a few time before you can really live." C. Bukowski

Charles Bukowski

1920 Allemagne - 1994 Californie / USA 
(Merci B. pour cette découverte.)


Bukowski. Poète, écrivain. Je dirai aussi observateur et critique. Lui, son vécu, son époque. 
Particulier c'est une certitude. Des nouvelles à foison, d'une véracité profonde et effrayante. Sous l'emprise d'un alcool plus ou moins actif, on découvre une Bukowski toujours au bord du précipice. Quelle vie. Comment un homme peut-il être ce mélange de folie et cruauté, et de beauté émouvante ?

Dévorer des nouvelles de Bukowski n'est pas chose aisée. Mais sa plume reste sans aucun doute une des plus ferme et pénétrante qu'on puisse lire. Je pense à son roman (autobiographique) "Souvenirs d'un grand chose". Une putain de claquasse. Je regretterais presque de ne pas avoir découvert cet ouvrage plus tôt. 

Putain de mec. Qui apporte tellement. Comment devenir alcoolique ? Comment devenir cruel ? Comment apprendre à se battre ? Comment faire face ? Comment s'en foutre ? Comment grandir ? omment contrôler ? Comment se démerder ? Comment gérer les injustices ?... Ou comment est-ce que la vie forge un Homme, le crée, le transforme, mais avant tout le dégueule.

Un p'tit gars né de parents pauvres à la vie sinistre. Un gars moche et paumé. Souvenirs d'un pas grand chose, ou la découverte d'une enfance. Un enfant façonné par la "famille", les "amis", la "nature", et par lui-même - tant bien que mal. Pas de chance (sinon la notre). Ne rien demander à personne, ça fait chier les autres, et il l'a bien compris.

"I don't hate people, I juste feel better when they aren't around."

Aucune naïveté dans les propos, jamais. Une plume crue et véritable. Entre errance et angoisse, on rencontre ici Bukowski dans son entier.

NDLR : Ce bouquin te dépucelle vite fait bien fait.