“L'angoisse, évidemment, ne s'apprend pas.” George Bataille

Don't Breathe

Fede Alvarez


Quoi, produit par Sam Raimi, et on ne me l'avait pas dit avant ?
Well, bonne surprise à l'arrivée du générique de fin qui ne m'étonne pas vraiment.

Oui, un film qui fait peur. En fait non, un film d'angoisse plutôt. Parce que plus ou moins crédible.

Un groupe de jeunes qui volent des objets de valeurs dans des baraques de riches pour les revendre. Ils décident de s'attaquer à une baraque où ils sont sûrs de trouver de cash. Ils se rendent compte que la maison est occupé le soir où ils veulent leur coup. Coup de chance, le vieux est aveugle. Easy ! Sauf que le vieux, il ne cache pas que du fric chez lui, parce qu'il a un passé pas très joyeux, parce qu'il se trouve être doué pour les actes de violence, parce qu'il n'a confiance en rien (cadenas, alarmes, arme sous le lit…), surtout parce qu'il est aveugle connaît sa baraque et ses autres sens sont particulièrement aiguisés. Ah, oui, détail qui a son importance : il possède un vilain molosse.


Morale du film : ne pas se fier aux apparences. Bon, aussi peut-être, savoir quand on a dépassé quelques limites, et qu'on est dans la merde, que gagner c'est avant tout survivre ! Autre détail détail qui a son importance.
Quoi ? Ah, oui ; ne pas cambrioler de maison non plus…


Chouette film d'angoisse, un peu trash par moment ! Rien de fifou, mais bon moment.