“Pour faire un film, premièrement, une bonne histoire, deuxièmement, une bonne histoire, troisièmement, une bonne histoire.” Henri-Georges Clouzot

The Girl On The Train

Tate Taylor


Un film génial. Ca fait longtemps que j'avais pas vu un film comme ça. L'histoire est juste superbe, bien ficelée, plein de rebondissements -si on peut ça comme ça- sachant que ce n'est pas un film d'action. C'est un film durant lequel on suit la vie de trois personnes...

L'histoire est super, adaptée d'un roman qui sera pour sûr mon prochain livre de chevet. Après, l'histoire fait pas tout non plus. Le montage y est pour beaucoup. On a au début un bref aperçu de trois nanas. On en suit une, puis une autre, puis une troisième. Et après, petit à petit on comprend les liens entre les trois. Bien, sûr, début faisant penser aux montages de la grande trilogie de Gonzales Ignaritu (Amours Chiennes, 21 grammes, Babel), et de ceux qui ont repris cette logique ensuite. Ce n'est pas réllement le cas ici puisque par la suite, on tombe sur un montage fait de va-et-vient entre passé et présent : il y a 6 mois + aujourd'hui, il y a 3 mois + aujourd'hui, il y a 1 mois + aujourd'hui, Vendredi. 
Tout tourne autour d'une disparition, qui se trouve être une meurtre. Tout s'enchaine jusqu'à la fin. On soupçonne l'un, puis l'autre, puis un troisième, puis peut-être que c'était le premier le coupable... Petit à petit on cerne les personnes, on comprend les buts, les attentes, les angoisses de chacunes. Enchainement de perspectives et de pensées, mélange de manipulations et de perversité malsaine ou bien pensante. Très bon.

Côté son, Danny Elfmann. Connu bien sûr, merci Tim Burton ! Les musiques sont biens. Après, comme souvent, je regrette trop de sons, ou trop fort par moments. On en perd l'impact du cadrage, l'impact de l'histoire. Personnellement j'en suis déconnectée du film, retour à la réalité. Avant de me faire la réflexion que c'est le son, et de perdre quelques secondes à me refocalisée sur l'image. Mais c'est pas si pire !

Côté acteur, tous sont très bons à mon goût. Bonne direction, bon jeu. Avec une Emily Blunt juste géniale. C'est un p*tain de rôle. Une alcoolique qui a des black out, qui se souvient de quelques trucs parce qu'on lui a dit que. Impeccablement incarné à mon goût. Bravo. 
La question c'est : est ce qu'elle a tué ou pas la nénette qui a disparu ? Et plein d'évènements et actions mènent à cette conclusion : parce qu'elle boit, qu'elle oublie, qu'elle s'est réveillée couverte de sang, qu'elle a un passé violent. Voilà, tout l'accuse, même ce qu'on voit d'elle, ses actions, ses réflexions ; mais rien de probant donc pas de problème jusqu'à preuve du contraire. 

Tout tourne autour de la psychologie des personnes. Ils ont la place qu'il faut, la présence qu'il faut. Il n'y a pas de trop ou de pas assez. Aucune fioriture. Film lent, plutôt, avec plein de choses à l'intérieur. On est pas dans un film avec des dialogues à con qui gachent tout. Loin de là. Une voix off présente. On pourrait être sceptique mais non, elle a sa place, elle prend sens. J'aime peu le genre avec les voix off qui racontent l'histoire alors que non, on peut la voir et la comprendre autrement qu'avec des mots, on est là pour ça, sinon on ouvrirait un livre, pas la peine de nous la raconter.

Et c'est bon putain ! C'est un film énorme. J'ai hâte de lire le livre à vrai dire, et voir comment il a pu être transcrit à l'image. C'est intéressant de voir les choix scénaristiques, les coupes, transformations et adaptations à l'écran d'un roman. Peut-être j'en serai déçue du film, je ne crois pas, je verrai. 
En attendant, merci Tate Taylor ! Ok, côté cadre c'est pas toujours mon kiff : images pas toujours stables. Parfois elles prennent sens, d'autres fois pas à mon avis. Outre ces quelques cadrages, le reste est assez bien. Rien ne m'a choquée, donc je pense que c'était bien. Sinon c'est que j'étais trop absorbée par l'histoire pour voir des défauts de cadres. Franchement je pense pas, la prise de vue m'a semblée simple, pas forcément sophistiquée, mais ça marche. C'est ce qu'il faut.


Je recommande ce film sans aucune hésitation ! Je pourrai prédire qui serait plus ou moins capable de ne pas aimer (parce que le rythme, parce que le montage, parce que fond polcier) mais si vous aimez les thriller, si vous aimez être intrigué par la psychologie des personnages, si vous aimez les films où tu sens pas la fin venir -ou en tous cas pas celle qui fini par arriver-, foncez.

Franchement oui, tu mets du temps avant d'avoir des doutes sur ce qu'il peut se passer ; parfois tu te sens leurrer, tu penses des trucs et puis non... C'est clairement un film que j'ai aimé pour toutes ces raisons. Il est totalement crédible d'après moi. Je trouve qu'il représente assez bien la réalité. Hormis le meurtre -je serai mal placée pour en parler, je côtoie peu de victime et j'espère pas en cotoyer-. Belle représentation des problématiques autour des relations humaines et des réactions bizarre qu'on peut avoir. Justifiées, en même temps perverses, étranges, que l'Homme peut avoir.


Sortie dans 10 jours en France, ça vous laisse le temps de prévoir votre séance !